Mon premier rendez vous chez HAPPY HAUT POTENTIEL

« Happy Haut Potentiel », tout un programme.

Happy Haut Potentiel est un centre thérapeutique à Lille, spécialisé dans le diagnostic et le suivi d’enfants ET adultes surdoués.

Comment se passe le diagnostic ?

Le diagnostic se déroule en trois étapes, trois séances.

La première est l’entretien individuel où on nous demande d’expliquer nos motivations, pourquoi nous en sommes arrivés là, qu’est-ce qui nous fait penser à ce diagnostic, qu’est-ce que cela représente pour nous…

La deuxième séance est le fameux test de QI, celui qui est censé confirmer ou infirmer le diagnostic.

La troisième et dernière séance est une séance bilan : le ou la psychologue explique le diagnostic, tente d’en tirer un profil, un mode de fonctionnement. Devrait s’en suivre une proposition adaptée de suivi et/ou de traitement.

Je viens d’effectuer la première séance.

Vous avez peut-être lu mon précédent article sur mes questionnements et peurs vis-à-vis de ce diagnostic…
Et bien j’en ressors avec tout autant de questionnements et de peurs.

Mais cela fait un bien FOU d’avoir un praticien qui essaie de nous comprendre.
Quelqu’un qui ne tire pas de conclusions hâtives.
Quelqu’un de bienveillant.

La psychologue semble avoir été touchée par mon parcours.
Je lui ai raconté que j’avais déjà fait une thérapie comportementale et cognitive, et bien qu’ayant retenu toutes les notions logiques que tentait de m’inculquer ma psychologue de l’époque, je n’arrivais pas forcément à les mettre en pratique.
Retenir ce qui est censé être logique n’enlevait en rien ma souffrance.
Car c’est bien de souffrance que l’on parle.

Ma dernière psychologue tournait en boucle…

Elle répétait d’une séance à l’autre exactement les mêmes phrases.
J’en ressortais frustrée, parfois même en colère.
Elle ne tentait pas de nouvelles approches.
Si je ne comprenais pas, ça venait forcément de moi.
Oui, peut-être… OU PAS.
Il y a peut-être différentes méthodes.
En tout cas, il était sûr qu’elle ne connaissait pas la notion de « haut potentiel », ni tous les modes de fonctionnement et valeurs qui en découlent.
Je reviendrai sûrement plus tard sur cette ancienne TCC.

Chez la nouvelle thérapeute, par contre, je n’ai ressenti -tiens encore une histoire de ressenti-  aucune forme de jugement, et ça fait du bien.

Je lui ai également raconté mon désarroi face à ses confrères.

Suite à ma fin de relation avec ma psychologue TCC, j’ai tenté d’autres praticiens : des psychologues, TCC ou non, des psychiatres…
Tous s’accordaient sur un point :
« – Si vous avez déjà fait une TCC et vu plusieurs praticiens, qu’est-ce que je vais pouvoir faire de plus pour vous ? »
– Euuh, bah, m’aider ? « 

La Palme d’Or revenant à ce psychiatre, Dr Perault – oui, il faut crier son nom, n’y allez pas !!! – qui, avec beaucoup moins de délicatesse que ses confrères, m’a sorti :

« Je ne peux plus rien faire pour vous, mais je peux vous faire des ordonnances. Vous voulez quoi ? »

BIM ! 70 € avec honoraires, 10 minutes de consultation. Bravo le médecin !

La psychologue de Happy Haut Potentiel fut très choquée.
Je comprends, et moi donc !
Rien que d’en reparler, ça me met en colère.
Elle me confie et que ses confrères n’avaient sûrement pas voulu se mouiller devant le travail à accomplir… Pas voulu s’embêter.
Non mais quoi ? C’est hyper choquant !
Transposez ça à un cancérologue : c’est juste honteux !

Je ne m’étais jamais posé la question de la sorte.

Pour moi, c’était de ma faute.

J’étais tellement nulle qu’on ne pouvait plus rien pour moi, alors qu’en fait non : c’est eux qui ont un problème.
Bon OK moi aussi, mais eux, ILS SONT MÉDECINS !
Ils sont censés être compétents, on doit pouvoir leur faire confiance… Logique ? Visiblement non.
J’ai compris lorsqu’elle à comparé ça à une entreprise: « Vous savez dans le milieu du travail il y a toujours une personne qui en fait moins, ou alors le minimum. »
C’est la vie, il faut de tout pour faire un monde, visiblement même des incompétents qui ont votre vie entre leurs mains. C’est triste…

En y repensant, ceux qui m’ont » remercié » à la première séance avaient au moins une démarche honnête. Lâche mais honnête.
Tandis que le « distributeur d’ordonnance » : NON !

La psychologue de Happy Haut Potentiel a d’ailleurs été très honnête envers moi. Elle m’a demandé à la fin de notre entretien :

« Est-ce que vous voulez passer le test de QI ? »

hésitation « Bah déjà à quoi il sert le test de QI ? », lui ai-je répondu.

Je le disais plus haut, le test de QI sert à confirmer ou infirmer un diagnostic.
La psychologue a été honnête, car elle m’a expliqué que le test de QI n’est qu‘un outil, qu’il ne fonctionne pas forcément avec tout le monde. Qu’elle peut elle même se faire un diagnostic assez poussé sans ce test.
Que souvent le test de QI est juste une preuve dont ont surtout besoin les patients.
Or moi visiblement, je n’ai pas besoin de preuve, j’ai surtout besoin d’être comprise.

Au début de notre entretien, je lui expliquais qu’une chose en entraînant une autre, j’ai lu les ouvrages Trop intelligent pour être heureux, l’adulte surdoué et Rayures et Ratures.
Elle ne connaissait pas ce merveilleux livre tiré du blog éponyme Rayures et Ratures, je suis contente de lui avoir fait découvrir.
Je lui expliquais que j’avais commencé à mettre à mettre des post-it sur les pages où je me reconnaissais, mais que j’avais arrêté d’en coller car il y en avait à chaque page…
Pour elle, cela était déjà une preuve ou du moins une piste tangible.
Si vous avez lu les ouvrages et mon précédent article, vous savez qu’être un « haut potentiel », c’est bien plus qu’un chiffre.

Conclusion.

Je ne sais toujours pas officiellement si je suis une zèbre, mais j’ai le droit à un nouvel entretien pour continuer de creuser mes modes de fonctionnement.
Oui, ils sont complexes, il faut bien plus qu’une heure pour tout dire… et également plus qu’un article ! 😉

To be continued.

Pensez-vous aller vous faire diagnostiquer officiellement ?
Qu’est-ce qui vous fait hésiter ?
Si vous avez dépasser ce stade, comment s’est passé votre premier entretien ? Le test ? Le suivi ?

Dites-moi TOUT !
^^

X.O.X.O

C.

Vous pouvez suivre mes réflexions et apprentissages au jour le jour sur mon compte instagram @jebloguedoncjesuis .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s